L’éco-conception ne suffira pas

En 2023, nous avons défriché ce que pourraient être “les numériques essentiels 2030” à travers notre podcast et nos rencontres avec les écosystèmes du numérique responsable, de la low tech, de la redirection, et de l’adaptation. Nous avions choisi le terme “essentiels”, parce qu’il est suffisamment flou pour inviter à enquêter et parce qu’il évoque l’idée de renoncements que nous pensions nécessaire. Sans l’abandonner, nous pensons utile de préciser notre ligne éditoriale. En effet, de nombreuses organisations ont pris la première marche du numérique responsable et de l’éco-conception (RGESN, sobriété numérique, etc…) c’est nécessaire, mais ce n’est pas suffisant.

En 2024, frugarilla explore le sujet de l’adaptation de la numérisation. En effet, les nouveaux risques (climatiques, géopolitiques, économiques… la plupart étant interconnectés) menacent la “numérisation à tout va” des précédentes années, même sous une forme responsable.

En 2024, cap sur l’adaptation

Notre nouvelle ligne éditoriale est : adapter la numérisation dans un monde de plus en plus risqué et contraint, tout en évitant les maladaptations (qui se traduisent souvent par des effets rebond).

Cette question nous amène à explorer 3 pistes :

ARTICLES

Tous nos articles Frugarilla sur le blog OCTO.